Les prix de l’immobilier continuent de grimper03/07/2018  



On pensait que le marché immobilier opérait un atterrissage en douceur. Mais selon l’Insee, au premier trimestre 2018, les prix des logements anciens ont continué d'augmenter de 1,5 % par rapport au trimestre précédent (données provisoires corrigées des variations saisonnières), après + 0,3 %. À l'inverse de ce qui était observé depuis fin 2016, la hausse est un peu plus marquée pour les maisons (+1,6 %) que pour les appartements (+1,4 %). Sur un an, la hausse des prix se poursuit : +3,5 % par rapport au premier trimestre 2017, après +3,3 % le trimestre précédent. Cette hausse est principalement tirée par les prix des appartements, qui augmentent de 4,3 % en un an, contre 2,9 % pour les maisons.


 Autres articles sur le même sujet :
Immobilier, la hausse continue

Selon l’indice Insee - Notaires des prix des logements anciens en France, au premier trimestre les prix augmentent de 0,7% par rapport au quatrième trimestre 2015, après +0,2 % le trimestre précédent. Il s’agit du troisième trimestre consécutif de hausse dans l’immobilier ancien.

La hausse de l'immobilier continue

Les prix des logements anciens et le volume de transactions continuent d'augmenter au deuxième trimestre 2017.

Les prix de l’immobilier à la hausse

Selon l’indice Notaires de France-Insee, la fin d’année 2015 a vu ses prix immobiliers augmenter de façon très légère avec une moyenne de 0,4 % dans l’ancien.

Immobilier : le marché repart doucement

Les prix des logements anciens sont stables sur un an, et les transactions continuent d'augmenter.

Immobilier : L’Insee confirme la hausse

Nouvelle hausse des prix des logements anciens et du volume de transactions au premier trimestre 2017.

Tensions à la hausse des prix de l’immobilier

Selon la note semestrielle des notaires franciliens, du 2e au 3e trimestre 2015, les prix ont légèrement augmenté dans la plupart des marchés immobiliers.